Comment aider nos enfants pour leurs devoirs ?


Les devoirs à la maison, c’est parfois une crise ou une angoisse, tant pour les enfants que pour les parents . Pourtant, il est possible que tout se passe bien !

 Aider son enfant à faire ses devoirs est un vrai numéro d'équilibriste. Être présent mais ne pas s'imposer, encadrer sans assister, faire preuve de fermeté tout en créant une atmosphère détendue... Le juste milieu est difficile à trouver. Pour peu que vous ayez passé une mauvaise journée au travail, qu'il ou elle soit fatigué(e) par le rythme scolaire, un exercice de mathématiques et une poésie à apprendre peuvent vite devenir une corvée. Voici quelques clés pour rendre ce moment efficace, voire agréable :

  • De bonnes dispositions

Il s’agit d’encadrer et de donner un coup de main, sans jamais oublier que les devoirs à la maison sont la mise en pratique et la mise en mémoire de notions vues en classe.

  • Des habitudes

Si possible, choisissez la même heure pour vous mettre au travail : laissez à votre enfant un petit moment de repos après le retour de l’école mais soyez ferme : la régularité est l’une des clés de la réussite.

  • Des outils

De bons outils aident à bien travailler : préparez avec lui sur la table de devoirs toutes les fournitures dont il peut avoir besoin comme le dictionnaire, une règle, la trousse, une calculette, des surligneurs, un effaceur...

  • Des bonnes conditions

Aidez-le à s’organiser :

- L’ordre des devoirs n’a pas d’importance. Commencez par ce qui lui convient le mieux.

- Restez calme et à l’écoute. Au lieu de vous énerver, pensez plutôt à souligner les erreurs, en aidant l’enfant à découvrir la difficulté.

- Ne vous prenez pas pour l’enseignant. Vous n’en avez pas les compétences. Aidez plutôt à éclaircir un point, à expliquer une notion, à apprendre une leçon, sans pour autant refaire un cours : vous risquez d’embrouiller l’enfant qui a l’habitude des méthodes employées par son enseignant.

- Souvenez-vous que vous n’êtes pas obligée de rester assise à côté de l’enfant : parfois, vaquer à une autre occupation permet de conserver la distance nécessaire et de permettre à l’enfant d’apprendre à travailler seul sans pour autant se sentir laissé à lui-même.

  • Un temps… pas trop long

Si votre enfant est à l’école primaire, demandez à son instituteur combien de temps doit être consacré aux devoirs. Respectez à peu près ce délai : ne vous acharnez pas à faire entrer des notions non comprises. Mieux vaut rencontrer l’enseignant et lui demander de bien vouloir aider l’enfant à revoir une notion un peu floue ou mal comprise. Rien de plus dommageable que des devoirs qui s’éternisent et aboutissent à un drame.


Autres articles